Cars

Interview Xpedition #8 – Olivier- Product Manager @Mindsay

Interview Xpedition #8

Olivier - Product Manager @Mindsay
Pieces of a car

Quel est ton parcours et que fais-tu aujourd’hui ?

Je m’appelle Olivier. Je suis Product Manager chez Mindsay sur un produit d’intelligence artificielle. Je vais vous raconter les moments marquants qui m’ont amené à ce poste !

Friedrich Hegel a dit :

“Rien de grand ne s’est accompli dans le monde sans passion.”

J’aime me rappeler l’enfant que j’étais, ce qui le passionnait et raviver ce qu’il reste de lui au fond de moi. N’ayez pas peur si vous me croisez un jour… mais j’adorais me poser à l’écart et observer les “autres”, comprendre qui ils étaient, pourquoi ils faisaient telle ou telle chose. J’étais aussi curieux de comprendre ce qui se cachait derrière les apparences. Comment fonctionne une radio, un appareil photo. Bref vous l’avez deviné, avant d’être un product manager, je suis passé par la case ingénieur !

2012, Diplômé en mécanique des fluides. Rappelle toi de tes petit-déjeuners chez tes parents avec ta tasse de chocolat chaud, ta cuillère et le vortex que tu t’amusais à créer 🙂 Sachez qu’avec quelques lignes de code, il est possible de reproduire cette expérience, modifier les paramètres, faire une visualisation et l’expliquer à une personne lambda dans la rue. Bref, je n’eu qu’une idée en tête : apprendre à coder.

2013, je deviens développeur pour Amadeus. J’y ai appris à coder, à interagir avec d’autres équipes et à challenger des specs. Mais j’ai surtout appris que sortir une feature ne voulait pas dire avoir de l’impact pour le client.

2015, après deux ans de features mises sous le tapis, je quitte Amadeus. Je pars en Asie pour retrouver de la passion, comprendre d’autres cultures, apporter un autre point de vue à mes représentations imprégnées de 20 ans de médias français.

2016, nouvelle passion : la data. Après deux mois de MOOC, j’entrepris mon aventure de data scientist qui durera 2 ans et demi avec quelques beaux succès : l’algo de recommandation de produits de Sarenza, de churn, de prévision et de dashboards métiers d’Auchan.

2017, le Lean. J’ai eu la chance de travailler avec Régis Medina (coach des CEOs de Qonto et Théodo). Ce que j’en ai retenu ? l’importance d’aller sur le terrain, de définir ce qu’est un process/geste parfait ? C’est en réfléchissant à ce qu’est une tournée de livraison “parfaite” et en allant en entrepôt (2h de trajet chaque semaine) que j’ai pu créer mon premier produit vraiment impactant (cf. suite de l’interview).

2018–2019, de Lead Data à Product Manager. Je quitte Auchan pour rejoindre Mindsay, une startup d’IA de 55 employés. Après quelques mois à recruter et monter l’équipe Analytics, je passe Product Manager. J’ai appris qu’il fallait toujours plus couper dans le gras. J’ai vu tout le temps que j’avais pu faire perdre à l’équipe avec des MVPs trop complexes, avec un manque de tests utilisateurs.

Olivier2020, d’experts en innovateurs. Ce que je trouve le plus dur c’est de ne pas s’enfermer dans nos idées préconçues par les oeillères de l’expertise que nous accumulons de jour en jour sur notre produit. Les interviews utilisateurs nous aide à mieux comprendre les problèmes mais pas forcément à mieux les résoudre. Comment faire pour que toute l’équipe (PM, Dev, Designer) puisse apporter leur singularité dans nos solutions ? Un design vaut cent user-stories lorsqu’il est question de retours utilisateurs et de brainstorming. Il en va de même pour le “pourquoi” de l’équipe. Expliciter, rendre visuel sa chaîne de création de valeurs permet à chaque membre de l’équipe de questionner ce que l’on fait, comment on le fait et pourquoi et d’être ainsi force d’initiative et d’innovation.

Coronavirus, Aider l’écosystème parisien. Pendant cette période, j’accompagne gratuitement des fondateurs à déconstruire leurs idées préconçues sur leur produit afin d’apporter toujours plus de valeur à leurs clients. Petits remerciements aux 7 startups qui me font déjà confiance et n’hésitez pas à me contacter !

À quoi ressemble une de tes journées type ?

Elle est décomposée en 4 parties :

  • Le matin : avancer sur mes livrables de PM (questionnaires, docs, specs) et répondre aux questions de l’équipe.
  • Le midi : sieste, sport, déjeuner avec d’autres PMs ou lire des articles.
  • L’après-midi : La tournée des bureaux ! à parler avec les Ops, les CSM et les sales à échanger sur leurs problématiques, sur ce qu’ils font ou sur ce que veulent les clients. Petite pensée pour Axel, notre head of Design, que je dérange tous les jours pour lui raconter mes nouvelles idées, mes apprentissages et mes nouvelles questions.
  • Le soir : ma todo du lendemain. Définir les choses à produire pour débloquer l’équipe et les questions à poser à nos clients.

Ta citation préférée ?

Un problème sans solution est un problème mal posé.
Albert Einstein

Qu’est-ce que tu kiffes dans la culture Produit ?

Marx a dit :

« Les philosophes n’ont fait qu’interpréter le monde ; il faut désormais le transformer ».

Transformer le monde ! Je suis sur ne pas être le seul PM à avoir les yeux qui pétillent.

Apprendre à comprendre et à aider des personnes à résoudre leur problème. C’est beau non ? C’est un écosystème ouvert avec une diversité de profils hallucinante. Tu peux contacter quasi n’importe qui sur LinkedIn, il te répondra et échangera avec sincérité ses expériences. Et un peu plus d’intelligence émotionnelle dans une boîte ca ne peut faire que du bien !

Merci à tous ceux que j’ai rencontré et qui me permettent de mieux communiquer, d’être plus clair dans mes specs, de moins parler en interview utilisateur et de mieux comprendre la chaîne de valeur et le business plan d’une entreprise. Mention spécial à Léa Fauché de Lion et Lorenzo de The Family.

Un sujet sur lequel tu as travaillé et dont tu es satisfait sur sa réalisation ?

Auchan Direct est la filiale de livraison à domicile d’Auchan. Une des problématiques importante était de livrer les commandes dans le créneau de 2h choisi par le client. Nous sommes passés de 60% à plus de 90% de commandes livrées à l’heure sans augmenter nos coûts de transport.

Pendant un an, je suis allé une fois par semaine en entrepôt (2h de trajet) pour écouter, comprendre et aider les opérationnels en entrepôts. Le résultat : une page web, en react, qui accompagne les opérationnels de J-7 à J+7 d’une livraison.

  • J-7 : Prévision du nombre de commandes à livrer par jour et pour chaque créneau de 2h.
  • J-6 : Réservation de livreurs chez nos partenaires.
  • J-1: Génération des tournées en fonction du contenu des commandes, des créneaux de livraison et des embouteillages parisiens.
  • J : Formulaire de retours d’anomalies lors de la livraison
  • J+1 : Outils d’analyse cartographique permettant de qualifier chaque retard de livraison
  • J+7 : Dashboards d’analyse et de suivi des problématiques.

Ce que tu ne veux pas (re)vivre comme expérience dans ton job ?

Une entreprise sans stratégie, sans réel problématique client. Pire encore une équipe dirigeante qui pense être à l’écoute du client mais qui ne l’est pas. L’environnement sera tôt ou tard problématique :

  • La stratégie changera tous les quatre matins. Sur quel problème client bosser ?
  • Une chaîne de valeur instable voir inexistante. Comment les PM et les collaborateurs pourront être force de proposition/d’initiative sans visualisation claire de ce qu’on fait bien ou mal ?
  • Les équipes techs seront tiraillées entre les directives des fondateurs et le produit

Ne vous trompez pas de fondateurs ! Le reste s’arrangera toujours.

Le Gif qui t’as fait bcp rire ?

ShaqCat

Tu peux nous partager une capture d’écran de ton dock ?

Dock

Ton produit préféré ? Et pourquoi ?

Whimsical : Comprendre sa chaîne de valeur, identifier ses anomalies afin de les régler sont la clé de tout bon produit ! Un design vaut cent user-stories lorsqu’il est question de retours utilisateurs et de brainstorming. Il en va de même pour une chaîne de valeur.

Quel est le meilleur conseil qu’on t’ait donné ?

Mieux vaut ne rien produire que de produire des choses inutiles. En d’autres mots, si tu ne sais pas quoi produire ni pourquoi tu le fais, pose ton stylo et va poser des questions à tes clients ou apprend de nouvelles compétences.

Où peut-on te retrouver sur l’internet ?

Linkedin et sur les slacks de Lion et d’Xpedition

Un lien internet que tu souhaiterais nous partager ?

Youtube et Medium c’est déjà pas mal 🙂